Ephéméride
Saint Christophe

La météo
Bibliothèque > LE BLOG
Valdahon en images diaporama > diaporama
cinéma

Lien Cinépax
> le programme
aucun événement prévu
 

Pour en savoir plus sur les différentes randonnées dans et autour du Valdahon,
 cliquez ci pour obtenir le dépliant
ou le demander à l'accueil de la Mairie ou de la Maison des Services.







DECOUVERTE PEDESTRE DANS ET AUTOUR DU VALDAHON

RANDONNEE ENTRE PATURAGES ET FORETS

Départ : Place du 8 Mai, à Valdahon
Dénivelé : 130 m

LE SENTIER DECOUVERTE

La commune a également balisé un « Sentier Découverte » à la rencontre des nouveaux quartiers : une promenade à la découverte des quartiers récents du Valdahon, de Notre-Dame aux Ages du Four.

La durée du circuit est d’environ 1 h 30 de promenade, entre ville et campagne. Bonne balade !


PARCOURS SANTE

A la sortie du Valdahon en direction de Vercel, le parcours santé ( dit aussi parcours Vita ) accueille en pleine forêt des Epesses un parcours de quelques kilomètres comportant 20 ateliers.

Balade tranquille ou entraînement sportif, à vous de choisir

L'Etang de la Lieze

Origine de la Lièze

Le village se développe et s’étend dans sa configuration actuelle. En 1870, la décision est prise de construire l’actuelle église, l’ancienne est définitivement rasée. Au fil du temps, Le Val,
hameau d’origine, est devenu le quartier de la vieille église. Or dans le patois local, église se disait «iglièse» puis est devenu «ilièse» enfin «lièse». Au début du 20ème siècle, un cartographe
anonyme fait une faute d’orthographe, «Lièse» devient «Lièze». L’étang est baptisé : «Etang de la Lièze» ou étang de l’église.

(*) Alloz : Du vieux français «Alleu» signifiant libre de toute taxe et
droits seigneuriaux.

Un plan d’eau

L’étang de Lièze est le seul plan d’eau du plateau situé intramuros et facilement accessible.
A la fin du 19ème siècle, la SNCF construit ce réservoir bétonné. Des canalisations allaient jusqu’à la gare pour alimenter en eau les locomotives à vapeur. Cette retenue artificielle a une surface d’environ 4000 m², sa profondeur moyenne est de 1,80 m.

L’étang est alimenté en permanence par un ruisseau de 1ère catégorie : le ruisseau «des Alloz» qui prend sa source à Epenoy, traverse Valdahon, disparait dans une faille située sur le terrain
militaire, ressurgit aux environs de Cléron puis se jette dans la Loue.

Vers 1955, la mise en place des motrices diesel rend inutile cette réserve qui est rétrocédée à la municipalité du Valdahon.

Un peu d’histoire sur la Lièze

A l’écart de toute route commerciale, le site a néanmoins été occupé par les gallo-romains. Au début du 11ème siècle, un ensemble de quelques fermes, implanté à la sortie du «Val des
Alloz»(*) venant d’Epenoy, autour de l’actuel cimetière, s’appelle Le Val. Pierre d’Aons, le premier curé du village, a dû avoir une grande influence sur ses paroissiens car, en 1189, le hameau prend le nom de : Le Val d’Aons, puis de : Le Val d’Ahon en 1320.

Dès le 12ème siècle, une église est construite au centre du cimetière. Ecroulée en 1591, elle est reconstruite, puis sérieusement endommagée par les «Suédois» en 1638. De nouveau écroulée en 1750, elle fut reconstruite en 1754.